Les plats les plus rentables en restauration

Rentabilité plats restaurant

La rentabilité de vos plats  peut avoir un impact significatif sur votre résultat net global.

D’un autre côté, une carte centrée uniquement sur la rentabilité ne serait pas forcément la meilleure option.

Les restaurateurs doivent harmoniser la popularité des plats, leur attrait culinaire avec les aliments et ingrédients les plus rentables. Réussir cette conciliation permet d’assurer des ventes constantes sur une gamme de plats aux degrés de rentabilité variables.

Dans cet article, nous allons analyser le concept de rentabilité des plats individuels, mettre en avant certains des aliments les plus rentables à proposer dans votre restaurant, et expliquer comment analyser les plats pour calculer leur coût de revient, leur prix de vente, et leur rentabilité globale.

Analyse de la rentabilité des plats

Optimiser la rentabilité de votre restaurant est un processus constant nécessitant une bonne compréhension de la rentabilité individuelle de chaque plat de votre carte. En évaluant vos coûts, votre stratégie tarifaire et votre efficacité opérationnelle, vous pouvez identifier les plats les plus rentables.

Pour déterminer quels plats sont les plus rentables, il vous faut mener un exercice complet de calcul des coûts et analyser vos prix de vente.

Voici quelques étapes clés à prendre en compte :

Décomposition des coûts : commencez par calculer le coût des ingrédients et de la main d’œuvre pour chaque plat. Cela inclut non seulement les composants évidents mais également les sauces, garnitures ou accompagnements associés au plat.

Stratégie tarifaire : analysez votre stratégie tarifaire actuelle. Vos prix couvrent-ils suffisamment vos coûts et génèrent-ils une marge bénéficiaire confortable ? Surveillez le marché et ajustez vos prix en conséquence.

Popularité et saisonnalité : certains plats peuvent être plus populaires durant certaines saisons ou évènements. Prenez ces tendances en compte dans l’évaluation de la rentabilité.

Réduction du gaspillage : minimisez le gaspillage alimentaire via une bonne gestion des stocks et un contrôle des portions. La nourriture gaspillée représente de l’argent perdu.
Efficacité : rationalisez vos opérations en cuisine pour réduire les coûts de main d’œuvre et améliorer l’efficacité.

Les 7 plats les plus rentables au restaurant

Intéressons-nous aux cinq plats les plus rentables pour un restaurant selon notre analyse:

Burgers

Les burgers sont un choix rentable pour les restaurateurs.

Le coût de la viande hachée et des pains est relativement bas, et vous pouvez créer des offres uniques à forte marge avec des garnitures et sauces premium.

Les burgers sont particulièrement adaptés aux restaurants de taille moyenne, où certains plats créatifs et spécialisés séduisent. Certains clients ont leurs favoris ou aiment varier, mais il y a assurément une cohorte qui optera pour le burger neuf fois sur dix.

Pizzas

La pizza est conviviale et peut générer des profits conséquents. La pâte et la sauce sont économiques, et avec des associations créatives d’ingrédients, vous pouvez satisfaire diverses préférences. Les restaurateurs peuvent proposer des saveurs de pizza spéciales ou régionales pour booster les marges.

Plats de pâtes

Les pâtes sont un incontournable profitable. Les nouilles sont une base peu coûteuse, et en créant des sauces signatures avec des ingrédients frais, vous pouvez valoriser vos plats et facturer un prix premium.

Sandwichs

Les sandwichs combinent abordabilité et rentabilité. Un bon pain, une variété de viandes, fromages, garnitures et sauces permettent de séduisants créations. Maîtriser la fabrication du pain ou d’ingrédients clés permet un meilleur contrôle des coûts et des saveurs.

Plats végétariens et végétaliens

Ces plats centrés sur légumes, légumineuses, céréales et tofu coûtent peu. Les clients acceptent souvent de payer plus pour des créations goûteuses et esthétiques, particulièrement quand elles mettent en valeur des ingrédients locaux et de saison.

Soupes et ragoûts

Soupes et ragoûts allient rentabilité et appétence grâce à de modestes ingrédients comme légumes, grains, haricots qui nourrissent généreusement.

Fritures

Frites, beignets, pickles frits surprennent agréablement grâce à des légumes peu coûteux. Associez-les en combos pour augmenter le ticket moyen.

Optimiser la rentabilité du restaurant avec la bonne combinaison de tech et de modèles de service

Proposer les bons aliments peut significativement booster la rentabilité. Intégrer certains ou tous ces plats rentables dans votre carte peut rehausser vos marges.

Voici d’autres pistes pour encourager la rentabilité, notamment en termes de calcul des coûts, technologies et modèles de service:

Ajuster ce qui se trouve dans l’assiette

Le calcul des coûts de revient permet de voir précisément les coûts et marges de chaque plat. C’est la combinaison du coût de la recette, des portions et des ingrédients individuels. Cela aide les restaurateurs à identifier comment chaque composant impacte la rentabilité globale, facilitant l’équilibre portions/prix/profits.

Retirer les plats populaires ayant perdu en rentabilité

Le coût de revient évite de servir des plats déficitaire. Par exemple, certains ont dû retirer leurs fameuses ailes de poulet devenus 30 à 40% plus chers. Plutôt que sacrifier leur qualité ou quantité, ils les ont tout simplement enlevées de la carte.

Gagner en efficacité dans la planification

Trop de personnel ne signifie pas meilleur service. Avec peu de travail, la complaisance s’installe. Des logiciels de planification intégrant la paie peuvent vous aider à maîtriser vos coûts de personnel.

Mettre en place de nouveaux modes de service

Une légère adaptation peut améliorer l’expérience clients/employés tout en économisant sur les coûts. Des modes de service fluides permettant au client de commander/payer à table quand il le souhaite avec des outils mobiles pour le personnel qui peuvent alors passer plus de temps avec les clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *